Appel à proposition de projets au titre de la mise en oeuvre de la 7ème phase opérationnelle du FEM en Guinée

appel d'offre
  1. Brève présentation du PMF/FEM/PNUD- Guinée

Créé en 1992, lors du sommet international de Rio de Janeiro, au Brésil, consacré aux problèmes de l’environnement mondial, le PMF/FEM/PNUD est un mécanisme d’appui technique et financier administré, au niveau national par le PNUD et exécuté au niveau mondial par le Bureau des Nations Unies pour les Services de Projets (UNOPS), sous la supervision technique et opérationnelle de l’Equipe Centrale de Gestion des PMF (CPMT).

Les objectifs du Programme consistent à développer des stratégies et des initiatives à petite échelle qui prennent appui sur l’expertise et l’expérience des ONG et des Organisations communautaires, en vue de réduire les menaces qui pèsent sur l’environnement et d’améliorer ainsi les conditions de vie des populations.

Dans ce cadre, le PMF/FEM/PNUD Guinée, alloue des subventions aux Organisations Non Gouvernementales (ONG) et aux Organisations Communautaires de Base (OCB), légalement constituées, pour appuyer leurs initiatives ou leurs actions visant la protection, la conservation, la restauration de l’environnement national et mondial.

Dans le cadre de la mise en oeuvre en Guinée, des activités de la phase opérationnelle 7 du FEM allant de juillet 2020 à juin 2023, le PMF/FEM/PNUD a bénéficié d’une subvention du Fonds pour l’Environnement Mondial.

Le PMF/FEM/PNUD Guinée, invite les ONG/OCB nationales légalement établies à soumettre une proposition de projet s’inscrivant dans une des thématiques ci-dessous.

A noter qu’une ONG/OCB ne peut recevoir la subvention que pour un seul projet en réponse à cet appel.

  1. Priorités stratégiques de la Phase Opérationnelle 7 ( OP7)

Dans le cadre du FEM-7, le PMF/FEM-PNUD Guinée devra accorder la priorité aux initiatives stratégiques suivantes :

a) Conservation communautaire des écosystèmes et des espèces menaces

Les subventions du PMF/FEM-PNUD Guinée pour la biodiversité et les ressources naturelles se concentreront sur la conservation et l’utilisation durables des écosystèmes et des espèces menacées. Avec la participation active des communautés, les subventions concerneront des questions telles que la gestion des : APACs ; bassins fluviaux, écosystèmes de montagne et des grands écosystèmes marins, en plus de l’intégration de la protection de la biodiversité dans la production des secteurs clés (agriculture, foresterie, pêche et infrastructure). De plus, le programme abordera les conflits entre les humains et la faune en développant des solutions innovantes au niveau local et national.

Les populations rurales guinéennes dépendent en grande partie des services éco systémiques des ressources naturelles qui sont fortement menacées de nos jours.

b) Agriculture, pêche durable et sécurité alimentaire

Le PMF/FEM-PNUD Guinée mettra en oeuvre des initiatives dans le domaine de l’agriculture, de la pêche et de la sécurité alimentaire. La pêche et l’agriculture constituent les principales activités économiques des populations guinéennes, l’amélioration des pratiques dans ces secteurs favorisera la gestion durable des ressources naturelles et la lutte contre la pauvreté.

L’accent sera mis sur la collaboration avec les agriculteurs et les pêcheurs locaux afin de promouvoir et de réorienter les pratiques vers une production agricole et halieutique durables. Le PMF/FEMPNUD Guinée mettra en oeuvre également des initiatives qui contribueront à la connectivité écologique, à la réduction les émissions de carbone, à la réduction de la fragmentation des forêts et à l’amélioration de la gestion de la biodiversité à l’échelle du paysage.

c) Co-avantages de l’accès à l’énergie à faible émission de carbone

Le cycle 7 du FEM mettra un accent particulier autour des solutions d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable pour aider à trouver des réponses durables à la demande énergétique croissante. L’approche du PMF/FEM-PNUD Guinée dans ce contexte vise à fournir des solutions énergétiques ascendantes, peu coûteuses et innovantes pour réduire l’empreinte carbone.

d) Coalitions locales et mondiales pour la gestion des produits chimiques et des déchets

Le PMF/FEM-PNUD Guinée soutiendra les communautés à l’avant-garde des menaces provenant des produits chimiques et des déchets, soit en tant qu’utilisateurs ou en tant que consommateurs. Des solutions novatrices, abordables et pratiques à la gestion des produits chimiques et des déchets seront soutenues en collaboration avec des partenaires tels que les agences gouvernementales, les OSC, les instituts de recherche, les agences de développement international et le secteur privé.

Dans le cadre du FEM-7, le PMF/FEM-PNUD Guinée consolidera son travail en particulier dans le domaine de la lutte contre l’utilisation du mercure, et travaillera avec ses différents partenaires pour promouvoir des coalitions et de réseaux locaux et mondiaux. Le PMF/FEM-PNUD Guinée s’appuiera sur son succès dans la mise en oeuvre de l’initiative du programme d’innovation de lutte contre l’utilisation du mercure dans l’exploitation artisanale de l’or à petite échelle au cours de OP6.

e) Plateformes de dialogue sur la politique et la planification OSC-Gouvernement-secteur privé

La phase opérationnelle favorisera la promotion et le renforcement de la participation de toutes les parties prenantes à la planification et la mise en oeuvre des actions relatives à l’environnement mondial. Dans ce cadre, le PMF/FEM-PNUD Guinée appuiera la création et le fonctionnement d’un cadre de dialogue entre le gouvernement, les élus locaux, les communautés locales, les ONG/OCB, les agences de développement et le secteur privé.

f) Renforcer l’inclusion sociale

OP7 poursuivra les efforts du PMF/FEM-PNUD Guinée dans la prise en compte du genre dans ses programmes et projets. A ce titre le PMF/FEM-PNUD Guinée fera la promotion de l’implication des différents acteurs sociaux, notamment les acteurs vulnérables dans la conception, la formulation et la mise en oeuvre des programmes et projets.

Les obiectifs poursuivis par initiatives stratégiques :

Conservation communautaire des écosystèmes et des espèces menacées

1) Améliorer l’efficacité de la gestion des aires protégées par le biais des Aires de Patrimoine Autochtone et Communautaire (APACs) et d’une gouvernance partagée avec le gouvernement et le secteur privé.

2) Améliorer les pratiques et approches respectueuses de la biodiversité conduite par les communautés, y compris la promotion de l’économie bleue (agriculture, pêche, foresterie, tourisme, infrastructures, etc.)

3) Renforcer les actions menées par les communautés pour la protection des espèces menacées

Agriculture, pêche durable et sécurité alimentaire.

1) Augmenter l’efficience et l’efficacité de la production alimentaire globale et de la chaîne de valeur, y compris dans les écosystèmes vulnérables (montagnes, PEID, etc.).

2) Diversifier et améliorer les moyens de subsistance des populations locales

3) Réduire la déforestation dans la production agricole et restaurer les terres dégradées

Co bénéfice de l’accès à l’énergie à faible émission de carbone

1) Promouvoir et vulgariser les technologies renouvelables et éco énergétiques offrant des avantages socio-économiques.

2) Promouvoir les besoins en services d’énergie hors réseau dans les zones rurales et urbaines.

Coalition locale et mondiale pour la gestion des produits chimiques

1) Réduire et promouvoir les alternatives au mercure dans l’exploitation artisanale d’or à petite échelle.

2) Promouvoir la gestion des plastiques / déchets solides et l’économie circulaire.

3) Réduire / éliminer l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture.

Plateformes de dialogue sur la politique et la planification OSC-Gouvernement-secteur privé

1) Promouvoir et renforcer la participation des parties prenantes dans l’élaboration de politiques et la planification des actions de conservation de l’environnement mondial et du développement durable

III- Critère d’éligibilité

La Structure, Candidate, aux subventions du PMFIFEM doit :

  • Être une ONG ou OCB nationale, reconnue juridiquement par les textes en vigueur en Guinée. Le soumissionnaire doit présenter les documents juridiques et administratifs de DONG/OCB ;;
  • Avoir une expérience ou un potentiel en gestion de projet;
  • Démontrer que le projet a un lien direct avec les thèmes prioritaires du FEM 7;
  • Prendre en compte les intérêts des couches défavorisées, notamment les femmes et les jeunes;
  • Mettre l’accent sur la participation effective des populations à la formulation, à la conception, à l’exécution et au suivi-évaluation des projets,
  • Impliquer les conseils communaux, préfectoraux ou les services techniques de l’administration et autres intervenants dans la zone, en vue d’éviter les doubles emplois,
  • Développer une stratégie de durabilité et de vulgarisation des acquis,
  • Pouvoir participer à la mobilisation de cofinancement, auprès d’autres bailleurs de fonds;
  • Faire la démonstration que le projet apportera des avantages environnementaux visibles ;
  • Présenter, pour le projet, un budget raisonnable ne dépassant pas 50 000 $ US, rationnel et cohérent (dont 50% de contribution par le porteur et l’apport, en nature et/ou en numéraire, des bénéficiaires.
  • Disposer d’un compte bancaire et posséder un système de comptabilité transparent et viable;
  • Avoir son siège ou une antenne dans la zone de mise en oeuvre du projet.
  • Le soumissionnaire n’a jamais été au centre d’un conflit d’intérêts conformément aux règles et procédures des nations unies ;
  • L’inexécution d’un contrat n’a pas découlé d’une faute de la part du soumissionaire au cours des 3 dernières années ;
  • Aucun antécédent de décisions du tribunal ou de décisions arbitrales contre le soumissionnaire.

Grille d’évaluation des propositions de projet

Critères/Grille Note
Pertinence du thème en rapport aux priorités de la phase OP7 10
Expériences antérieures de l’OCB/ONG dans le domaine choisi 10
Respect du canevas de rédaction de l’offre technique (cadre logique, plan de suivi-évaluation, chronogramme,…) 20
Gravité de la menace environnementale et justification du bien fondé du projet 10
Prise en compte du Genre 10
Stratégie de mise en oeuvre du projet (méthodologie) 20
Profil et expérience du responsable du projet et personnel clé en lien avec la thématique proposée (joindrtrois CV) 20
Total 100

 

L’évaluation du projet se déroulera en deux temps. L’évaluation des documents afférents à la proposition technique et l’évaluation de la proposition financière.

La proposition technique sera évaluée sur son degré de réponse par rapport aux termes de référence et sur la base des critères ci-dessus.

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 points ; cette note technique sera pondérée a 70%.

Dans une deuxième étape du processus d’évaluation, les offres financières seront évaluées en rapport avec la confinité et la cohérence en lien avec les activités identifiées et les coûts proposées. La proposition financière sera notée sur 30 points.

Les meilleurs projets ayant obtenu le score le plus élevé combinant la note technique pondérée et la note financière seront soumis au processus de validation par le comité de pilotage du PMF.

Toute la documentation relative au projet comme stipulée plus haut devra être envoyée en 2 fichiers dont la proposition technique en PDF et la proposition financière en fichier Excell. La proposition technique doit comprendre la lettre de soumission signée et scannée adressée à Monsieur le Coordonnateur national du PMF/PNUD/FEM Guinée.

IV- Document de projet et soumission

Le canevas de rédaction des projets et les TDR peuvent être obtenus sur le site www.pmfguinee.org dans la rubrique MEDIA.

Les documents de projet doivent être envoyés par mail, à l’adresse : offre.pmfguinee@grnail.com en format pdf pour la proposition technique et en format Excel pour le budget, au plus tard, le 23 Novembre 2020.

La lettre de soumission devra porter entre autres la mention ci-dessous :

SOUMISSION A L’APPEL A PROPOSITION N°01/PMF/2020

Titre du projet :

Zone d’intervention :

 Adresse du programme PMF :

  • Commune de Ratoma, au quartier Kipé, après les Rails, en provenance du carrefour Bambéto.
  • E-mail : offre.pmfguinee@gmail.com
  • Les candidats (e) désireux (ses) d’obtenir de plus amples informations peuvent écrire à l’adresse : pmffem.guinee@gmail.com

Conakry, le 2 novembre 2020

Le Coordonnateur National PMF Guinée

Mamadou Saïdou SOW

Les liens ci-dessous vous permettent de téélcharger le dossier complet de l’appel d’offre :

Post a comment