Renforcement des capacités des parties prenantes

Le Programme est opérationnel, depuis juillet 2009 en Guinée. Depuis cette date, quatre ateliers de sensibilisation, d’information et de formation  ont été organisés à Conakry, Mamou, N’Zérékoré et Dabola, à l’intention des principales parties prenantes aux activités du Programme, les  ONG/OCB. Deux autres ateliers du même type ont été organisés à Mamou, à l’intention des animateurs des 23 radios rurales de Guinée. Ces rencontres ont permis à ces intervenants de prendre la mesure de l’ampleur des effets néfastes issus de la mauvaise utilisation des ressources naturelles et de la détérioration des conditions de vie des populations. Au total ce sont près de 150 ONG ; 50 animateurs/animatrices des radios rurales qui ont été sensibilisés et mis à contribution pour accompagner les activités du PMF/FEM en Guinée.

Le PMF/FEM développe ces initiatives en vue de créer un cadre de collaboration, de coopération et une véritable synergie entre les parties prenantes : Institutions au niveau central, Structures au niveau Régional, Préfectoral, Collectivités locales et les Partenaires au développement de la Guinée, en vue de mener efficacement le combat contre la dégradation de l’environnement.

Sur la même lancée, le PMF/FEM a programmé au cours de la cinquième  phase opérationnelle (OP5 : 2011-2013), la mise en œuvre des projets dits stratégiques et des projets de renforcement de capacités qui seront respectivement financés à hauteur de 150.000 $, maximum par projet et de 50.000 $ maximum par projet. L’enveloppe financière prévue pour ces deux types de projets est de 30% du montant total de l’allocation accordée au PMF/FEM-Guinée, dans le cadre de OP5.(voir dossier d’appel d’offres pour ces projets).